Latium

Rome, la capitale régionale et nationales, n’est pas la plus grande ville d’Italie mais c’est la plus visitée. Le Latium qui s’étend sur un peu plus de 17 000 km² est une des plus peuplée d’Italie avec presque six millions d’habitants (seulement devancée par la Lombardie). C’est aussi un territoire varié composé de cinq provinces (Frosinone, Latina, Rieti, la métropole de Rome et Viterbo) qu’il fait bon visiter. Vous pouvez tout à fait passer deux semaines à visiter Rome et le Latium sans vous ennuyer, il y en a pour tout les goûts dans cette région, Histoire, nature, plage, pasta et glaces à volonté !

Que voir dans le Latium en dehors de Rome ?

Le Vatican, le Colisée, les places Navona, d’Espagne, le Panthéon, la vue panoramique sur le Forum du haut du Palatin, les musées palatins, etc. Il y a tant de choses à faire le jour à Rome et la nuit également : flâner dans le Trastevere ou s’attarder Campo de’ Fiori ou encore de se rendre au sommet du Castel Sant’Angelo à la tombée de la nuit. Le château Saint-Ange est parfois ouvert en nocturne. A la tombée de la nuit, la lumière et les vues sur le Tibre et sur Saint-Pierre sont magiques. Il est évident que la ville éternelle est unique au monde et que passer un week-end ou une semaine dans le centre-ville de Rome ne suffit pas à apprécier tous les trésors des différents quartiers qui la composent. Si vous avez le temps de vous éloigner du Colisée, du Vatican et des sites les plus connus de la capitale italienne, essayez de passer par la Piazza del Popolo et la fontaine du Triton réalisée par le Bernin puis parcourir l’étonnant quartier Coppedè de style Art nouveau située à l’est de la villa Borghese : la place Mincio et l’église du quartier valent le détour. Une autre église à ne pas manquer : l’église Saint Ignace, chef-d’œuvre du baroque est située à quelques rues du Largo di Torre Argentina (où on peut apercevoir derrière le temple circulaire la curie de Pompée où  Jules César a été assassiné) et du Panthéon.

Mais la région Latium en dehors de Rome ne doit pas être snobé tant elle présente également des sites intéressants et variés. Si vous aimez la nature, la mer, la culture ou l’Histoire, cette région vous plaira. Un voyage dans le Latium vous permettra aussi de vivre des vacances authentiques au milieu des romains qui aiment s’aventurer en dehors du centre-ville de la capitale italienne pour se relaxer et profiter de la Dolce Vita. C’est aussi une façon d’en apprendre plus sur les peuples Romains et Étrusques qui ont marqué ce territoire de l’Italie.

Sites incontournables près de Rome

Villa d'Este - Tivoli - juillet 2015

Villa d’Este à Tivoli, vive les fontaines en été

Ne manquez pas la visite de sites et villes situées à proximité de l’hypercentre touristique. Ostia Antica, l’ancien port romain est un exemple de ruines aussi bien conservée que celles de Pompei. Le parc archéologique d’Ostie a été reconnu en 2020 « patrimoine Européen » par l’Union Européenne. Une étape importante dans l’optique de l’obtention du classement UNESCO. Le musée des navires du parc d’Ostie Antique permet de découvrir les anciennes techniques de construction et à la vie à bord des navires romains. Ostie était en effet le complexe portuaire le plus important de la Méditerranéenne à l’époque de la Rome impériale.

Outre Ostie, plusieurs villes sont intéressantes près de Rome notamment Tivoli qui se trouve à 45 minutes à l’est du centre de Rome en voiture. La villa d’Este, située dans le centre de Tivoli, vaut surtout pour ces superbes jardins de la Haute Renaissance, ornés de fontaines et plans d’eau. La visite et la longue promenade dans les jardins de la villa d’Este est enchanteresse, particulièrement en été quand le soleil romain cogne fort. Toujours à Tivoli, en dehors du centre de la ville se trouve la villa d’Hadrien, qui comme son nom l’indique fut la résidence d’été de l’empereur du même nom. Cette villa est très grande et même si toutes les ruines ne sont pas bien conservées, elle intéressera les passionnés d’Histoire romaine pas encore rassasiés par les visites du Colisée, d’Ostie et d’autres ruines antiques.

Toujours à l’est de Rome, de nombreuses villes valent le détour pour découvrir la vie à la romaine et échapper à la chaleur écrasante de la ville. Frascati (région du célèbre vin blanc bon marché qui cogne la tête si on en abuse sous le soleil romain) est une superbe ville perchée sur une colline qu’il fait bon visiter. Le soir, on peut manger et boire dans une des nombreuses tavernes à ciel ouvert de Frascati avec vue sur la ville éternelle. Folklore et spécialités romaines (pas uniquement les pâtes à la carbonara) assurées ! L’est de Rome est très typique de la vie romaine. Si vous avez du temps devant vous, ne manquez pas de vous « aventurer » dans des petites villes comme Grottaferrata, Castel Gandolfo ou de vous approcher du lac di Albano et du lac di Nemi. Les jardins de Castel Gandolfo ont été construit sur les restes de la villa de l’empereur romain Domitien. Hadrien y aurait séjourné en attentant que sa villa à Tivoli soit achevée. Pompée le Grand, général et homme d’Etat, disposait également d’une villa à Albano. Cette région dite des châteaux romains ne manque pas de charme et est un lieu de villégiature estival très prisé par les romains depuis fort longtemps.

"La Cena" à Frascati

Dîner en plein air à Frascati, spécialités romaines à gogo

Le Latium Étrusque

Direction le nord du Latium si l’Histoire de cette civilisation ancienne vous intéresse. Vous trouverez à Cerveteri et Tarquinia des vestiges de sites étrusques. A Cerveteri se dresse la nécropole de Banditaccia. A Tarquinia, vous pourrez également visiter la nécropole avec ses belles tombes ou le Musée archéologique national de Tarquinia. Tarquinia est positionnée à plus d’une heure en voiture du centre-ville de Rome mais c’est un site intéressant qui vaut le détour si vous êtes basé à Rome ou que vous faites route vers des vacances en région Toscane un peu plus au nord.

Autre ville fondée par les étrusques : Viterbo dont la visite du petit centre historique fortifié ne manque pas d’intérêt. Il s’agit de la ville médiévale la mieux conservée du Latium. Si vous ne pouvez pas vous rendre sur ces sites du Latium, ne manquez pas la visite de la somptueuse villa Giulia à Rome qui abrite le Musée National étrusque. Situé non loin de la villa Borghese, il s’agit tout simplement du plus grand musée consacré à la civilisation étrusque. La villa Giulia est exceptionnelle tant par son architecture que par ses collections.

Les belles plages de la région

Quand on pense aux vacances à la mer en Italie, la région Lazio ne vient pas instinctivement à l’esprit comme la côté Adriatique, le sud de l’Italie, la Sicile ou encore la Sardaigne. Pourtant il existe de belles possibilités de se baigner et de faire bronzette dans cette partie de l’Italie et les romains n’hésitent pas à fuir le centre-ville le temps d’un week-end pour faire bronzette ou nager dans Mare nostrum.

A commencer par la lac d’Albano situé dans les Castelli Romani et plus exactement à Castel Gandolfo. Ce lac d’origine volcanique à la forme oblongue dispose d’une plage équipée sur sa partie nord avec les traditionnels parasols qu’on retrouve partout en Italie. Le sable  noir cendre rappel l’origine volcanique des roches dont il provient. Les abords de la plage et du lac sont aménagés en promenade avec boutiques et restaurants mais on ne parlera pas pour une fois de lungomare mais plutôt de lungolago.

Les stations balnéaires les plus proches de Rome (Lido di Ostia, Anzio et Sabaudia) ne laissent pas un souvenir impérissable sauf si vous souhaitez faire la fiesta une partie de la nuit et échapper à l’air suffocant de la capitale romaine au mois d’août. Pour trouver des infrastructures de qualité et une eau très propre, il faut se rendre sur le littoral sud de la région Latium après Sabaudia (ville avec plusieurs exemples de l’architecture fasciste) à Terracina et Sperlonga : Sperlonga est une sympathique station balnéaire située face à la mer tyrrhénienne à mi chemin entre Rome et Naples. Fréquentée par les stars de Cinecittà et les familles bourgeoises qui fuient le rude climat romain aoutien, Sperlonga est perchée sur un rocher qui permet d’admirer la côte depuis son joli centre historique blanc dans lequel de nombreux restaurants se sont installés. Les claires ruelles de la petite ville de la province de Latina sont balayées par une agréable brise marine. En outre, de nombreux visiteurs passent à Sperlonga pour voir les ruines de la grotte de Tibère sous lesquelles ont été découvertes en 1957 les statues de Sperlonga, un ensemble de sculptures riches en détails. Elles sont conservées au Musée archéologique national de Sperlonga.Non loin de là un peu plus à l’est, Gaeta est une grande ville qui propose des belles infrastructures et des grandes plages de sable bien entretenues.

Si les plages vous ennuient, vous pouvez visiter l’arrière-pays avec notamment Fondi et son château symbole de la ville ou la petite commune d’Itri avec le couvent San Francesco qui date du XIVe siècle.

A ce stade de votre voyage, vous êtes à mi-chemin entre Rome et Naples et les prémices de la région Campanie se font déjà sentir…

Rome et le Latium au cinéma :

  • La Dolce Vita de Federico Fellino
  • La Grande Bellezza (Paolo Sorrentino) dont certaines scènes ont été tournée à la Villa Giulia
  • Le Corniaud, Louis de Funès et Bourvil de passage à la villa d’Este de Tivoli