Menu

Italie blog

Infos, bons plans, photos de voyages et séjours

Abruzzes

Des stations de ski, un littoral sablonneux et ensoleillé et des village parmi les plus beaux du pays, il y a tout pour plaire dans les Abruzzes, cette région du centre de l’Italie encore ignorée de nombreux touristes. Ne manquez pas de la visiter et d’y consacrer quelques jours de vos vacances, vous ne serez pas déçus !

Gran sasso italia.jpg
Le Corno Grande, point culminant des Abruzzes, massif du Gran Sasso
CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=538734

Le tourisme pèse un poids important dans l’économie des Abruzzes, et on a enregistré une hausse importante des visiteurs italiens et européens dans cette région administrative d’Italie ces dernières années. Selon l’Institut des Statistiques Italien (ISTAT), les Abruzzes étaient seulement classées 17e région italienne en matière de tourisme en 2007.

Nul doute que le développement du transport aérien – notamment lowcost – avec les aéroports Abruzzo International (Pescara) et L’Aquila-Preturo aidera la région Abruzzes à rattraper son retard et à attirer des visiteurs dans le futur. Car cette région variée mais longtemps enclavée regorge d’atouts qu’on peut résumer en plusieurs thématiques : la montagne, qu’il s’agisse de randonnées ou de sports d’hiver ; le littoral adriatique bordé de nombreuses plages sablonneuses et de stations balnéaires ; diverses villes d’art et d’histoire comme Sulmena, L’Aquila, Vasto, Chieti ou encore Teramo. En janvier 2016, le HuffingtonPost a cité les Abruzzes dans son article « Les 12 meilleurs lieux du monde pour vivre ou prendre sa retraite ». N’oublions pas les villages, les Abruzzes en comptent 23 classés parmi les plus beaux d’Italie : Castel del Monte, Opi, Pacentro, Scanno, Villalago, Anversa Degli Abruzzi, Civitella del Tronto, Castelli, Pietracamela et Rocca San Giovanni sont des petits patelins qui ne vous laisseront pas indifférents.

Le choix en matière d’hébergement est vaste. Vous pourrez être hébergé en hôtel, appartement ou résidence de tourisme au bord de la mer, à la montagne ou en ville. Autre choix intéressant dans cette région verte : l’agritourisme avec des séjours à la ferme ou à la montagne dans des paysages souvent enchanteurs près des villages cités plus haut et une cuisine régionale et des vins à ne pas manquer.

La montagne et l’écotourisme

Avec une vingtaine de stations de sport d’hiver, les Abruzzes sont une destination touristique ou il fait bon passer ses vacances au grand air. Renseignez-vous sur les stations de Scanno, Ovindoli, Pescasseroli, Tagliacozzo, Roccaraso, Campo Imperatore, Campo Felice, Rivisondoli, Pescocostanzo ou Prati di Tivo, perchées à plus de 1000 mètres d’altitudes, si vous souhaitez pratiquer le ski alpin, le snowboard, le ski de fond, la randonnée dans les Apennins. Il n’y a pas que dans la Vallée d’Aoste et dans le nord de l’Italie que le montagne est belle ! Les Abruzzes sont là pour nous rappeler que l’Italie dans son ensemble est un pays montagneux. Des amoureux de la montagne pratiquent la randonnée à proximité du Gran Sasso et de son point culminant, le spectaculaire Corno Grande (2912 mètres d’altitude). D’autres lieux magnifiques sont le lac artificiel de Campotosto (1313 mètres) et le Campo Imperatore, une immense plaine d’altitude à située 1800 mètres au dessus du niveau de la mer. Le glacier de Calderone s’élève à 2700 mètres d’altitude.

En dehors des stations de ski, citons San Giacomo (Valle Castellana), Passolanciano-Majelletta, Prato Selva, Marsia, Campo Rotondo, Campo di Giove, Passo San Leonardo, Passo Godi, Pizzoferrato et Gamberale populaires pour leurs chemins de randonnées.

Les Abruzzes sont une des régions les plus vertes d’Europe et elle peut se vanter d’avoir trois parcs nationaux sur son sol : Le Parco Nazionale d’Abruzze, Lazio e Molise, Le Gran Sasso e Monti della Laga National Park, et le Maiella National Park. D’autres lieux permettent de faire du vélo, de la randonnée, du cheval, du canoë, du rafting, d’observer les oiseaux comme dans le parc régional de Sirente Velino ainsi que dans des dizaines d’espaces protégés.

Sur la côte adriatique

Éparpillées sur 129 kilomètres de côte, de nombreuses stations balnéaires des Abruzzes ont une renommée nationale : on peut citer Montesilvano au nord de Pescara, Pineto, Roseto degli Abruzzi, Giulianova, Alba Adriatica, Tortoreto, Francavilla al Mare, Ortona, Vasto, Martinsicuro, Silvi Marina… Mais c’est peut-être plus au sud, avant de rejoindre la région Molise que le paysage est le plus insolite, étonnant et le moins bétonné. La côte des Trabucchis, dans la province de Chieti s’étend sur 70 km d’Ortona à San Salvo. Elle est remarquable car on peut admirer, comme son nom l’indique des Trabucchis. Le trabucco est un ancien mécanisme de pêche en bois. Vous aurez peut-être l’occasion de voir un autre trabucco si vous vous aventurez plus au sud dans la région des Pouilles, dans la péninsule du Gargano où certains pêcheurs utilisaient ce matériel également. Une chose est sûre, la côte Adriatique est généralement moins bétonnée qu’elle peut l’être plus au nord en Émilie-Romagne.

Art, histoire et religion

La forteresse de Civitella est le monument le plus visité de la région. Citons la ville de Chieti pour ses superbes ruines romaines, ses églises et musées (comme le Musée Archéologique National des Abruzzes, ne quittez pas les Abruzzes sans avoir vu le Guerrier de Capestrano), mais aussi Teramo, Vasto, Lanciano, Manoppello, Ortona, Atri, Giulianova, Sulmona, l’Aquila et de nombreux patelins et villages avec d’intéressants monuments, musées, châteaux et églises. Quand on s’enfonce dans les terres, les Abruzzes proposent de nombreux villages de montagne remarquables. La liste est trop longue pour être citée.