Cuisine de Messine et des îles éoliennes

La cuisine de la province de Messine est une des plus anciennes de la Sicile. Elle est d’inspiration grecque, ce qui veut dire que l’huile d’olive extra vierge est omniprésente, même pour la réalisation de friture. Elle se distingue par de nombreuses spécialités à base de poissons et fruits de mer, par ses câpres raffinés qui poussent sur les îles éoliennes et par un nombre impressionnant de desserts à base d’amande, de fruits confits, ricotta et de crèmes glacées. Ne manquez pas de goûter à une délicieuse Granita, qu’elle soit au citron, au café ou autre saveur si vous passez dans cette province.

La cuisine du territoire de Messine est beaucoup moins influencée par la culture arabe par rapport à d’autres traditions culinaires de Sicile. Cela rend généralement les pâtisseries de Messine moins sucrés et plus légères que dans d’autres parties de l’île. Le saindoux est peu utilisé sur ce territoire, on lui préfère le beurre.

La ville de Messine partage de nombreuses plats avec la cuisine Calabraise que l’on peut déguster de l’autre côté du détroit, en Italie continentale. La cuisine de la province de Messine utilise quant à elle davantage les viandes et les fromages. Dans la région de Nebrodi, l’élevage extensif est pratiqué sur des pâturages. Outre le célèbre saucisson Sant’Angelo di Brolo (IGP), on peut citer plusieurs produits phares du mouvement Slowfood : l’huile de Minuta, le cochon noir de Nebrodi dont on tire le jambon du même nom, le fromage Provola de Nebrodi ou le Maiorchino, un fromage au lait de chèvre originaire des Monts Péloritains, au sud de Messine.

Les îles éoliennes proches de Messine apportent leur lot de poissons, fruits de mer et autres mets délicieux. Les câpres qui poussent librement dans les câpriers sauvages de ces îles volcaniques sont particulièrement appréciées.  Les plus réputés sont les câpres fermes et parfumés de l’île de Pollana alors que l’île de Salina est la plus grosse productrice. Ces câpres s’intègrent parfaitement dans de nombreuses recettes comme les spaghetti aux câpres ou le poisson façon à la Messinienne. La cuisine de la province utilise également un citron local, le Limone Interdonato. Ce citron à la particularité d’être né du croisement du cédrat et d’un citron local, l’ariddaru. L’olive Minuta est récoltée dans les montagnes Nébrodes au nord de la province. C’est aussi dans ces monts Nébrodes qu’on élève un cochon noir.

Nourriture de rue

Comme dans les rues de Palerme, on a l’impression que les habitants de Messine mangent à toute heure :

  • Arancini
  • Bomba, Bombettina e Bombolone
  • Calia e simenza
  • Caramella
  • Focaccia messinese
  • Mozzarella in carrozza (spécialité napolitaine très populaire à Messine)
  • Pidone
  • San Daniele (feuilleté)
  • Schiacciata
  • Taiuni (abats de veau)

Curiosité locale de la rue et du trottoir de cette grande ville : les Arancini de Messine ont une forme conique pointue comme cela est le das dans le reste de la sicile orientale mais la farce à base de viande, petits pois, fromage, jambon ou mortadelle enveloppée dans du riz et préparé avec du safran peut parfois associer de la sauce tomate.

Antipasti locaux, début du repas

  • Caponata
  • Câpres de Lipari
  • Insalata di pesce stocco
  • Insalta di polpo alla messinese
  • Pomodori secchi
  • Provola dei Nebrodi
  • Salame Sant’Angelo di Brolo
  • Salame San Marco

Primo

  • Doppiette di melanzane alla messinese : les spaghetti sont pris en sandwich par deux belles aubergines frites et passés au four ! Variation locale autour de la célèbre pasta alla Norma.
  • Macco di fave : soupe épaisse de fèves agrémentée de fèves et de poivre fraichement moulu.
  • Pasta con le alici : délicieux plat de pâtes aux anchois
  • Pasta con la mollica
  • Pasta con le sarde alla messinese
  • Pasta con cavolfiore alla messinese
  • Pasta ‘ncaciata (pâtes au four typiques de Mistretta)
  • Spaghetti al tonno alla messinese

Secondo

Poisson façon Messine

Poisson façon Messine : sauce tomate, olives des Nébrodes, câpres…

  • Agnello alla messinese
  • Baccalà alla messinese : la morue ou le cabillaud façon Messine
  • Braciole di carne alla messinese
  • Braciole di pesce spada alla messinese
  • Ciusceddu
  • Costardelle fritte
  • Crespelle di neonata
  • Moules « à la messinese »
  • Falsomagro
  • Escalope de veau « à la messinese »
  • Ghiotta
  • Impanata di pesce spada
  • Involtini di pesce spada alla messinese
  • Ntuppateddi (escargots) alla messinese
  • Pesce spada alla ghiotta
  • Polpette di baccalà
  • Sciuscieddu alla messinese
  • Stocco alla ghiotta
  • Parmigiana
  • Sarde a beccaficu alla messinese

La farandole des desserts

  • Balò di ricotta (chausson frit rempli de ricotta et de poire)
  • Bianco e nero (sortes de profiteroles)
  • Bocconetto ou Buccunettu, gâteau typique di Sant’Angelo di Brolo
  • Cannoli : dessert qui séduit toute l’Italie
  • Cassata : version moins sucrée que dans la cuisine de Palerme
  • Crespella di riso
  • Cuddura
  • Frutta di Martorana : Cette spécialité culinaire sicilienne se présente sous la forme de fruits factices confectionnés en marzipan
  • Granita
  • Niputiddata (gâteau typique de Noël)
  • Latte dolce fritto
  • Nzuddi
  • Pane di cena
  • Panzerotto di ricotta
  • Pasta reale di Mistretta
  • Pasta squadrata
  • Pasticciotti (dessert typique de Patti)
  • Pecorella di pasta di mandorla
  • Pesche dolci alla messinese
  • Pignolata al miele
  • Pignolata glassata
  • Piparelli messinesi
  • Riso nero
  • Sfingi di carnevale alla messinese
  • Sfingi di riso
  • Sfingi di zucca gialla
  • Sospiri di monaca alla messinese
  • Spicchiteddi (typique des îles éoliennes)
  • Stella di Natale
  • Torciglione messinese
  • Torrone gelato
  • Vastidduzze, confectionnés à la Saint Joseph dans les îles éoliennes
  • Viennesi
  • Zeppole di riso
  • Zuccherate

Ouf.

 

granita pamplemousse
granita pamplemousse, pourquoi pas ?