La Toscane loin des touristes

Florence, Sienne, Pise, San Gimignano, Volterra, Montepulciano, Pienza, Montalcino… Des noms toscans qui font rêver mais qui sont malheureusement envahis de touristes le plus clair de l’année, en particulier en juillet et au mois d’août. Sites bondés, queues interminables, restaurants complets, l’expérience peut parfois être décevante… Heureusement, il est possible de trouver en Toscane des lieux moins touristiques et authentiques, même au cœur de l’été : petites villes fortifiées, beaux villages perchés qui dominent la campagne. Loin des hordes de visiteurs, n’hésitez pas à vous arrêter dans les petits patelins des différentes provinces de la région. La visite peut se révéler aussi voir plus forte que dans les lieux adoubés comme « à voir absolument » par les guides touristiques. En résumé, vous l’aurez compris derrière les noms de sites rutilants, la Toscane propose une mine de villes et villages magnifiques posés dans un décor campagnard enchanteur !

Monticchiello, la toscane rurale dans toute sa splendeur

Ce hameau de 200 habitants situé dans la province de Sienne à deux pas de la très visitée Pienza est ignorée de nombreux touristes pressés. C’est bien dommage pour eux, car c’est un véritable bijou, une sorte de village témoin de la vie rurale dans le Val d’Orcia.

Monticchiello, entrée du village

Monticchiello, entrée du patelin

En été, ne manquez pas les manifestations organisées par le théâtre « povero » qui permettent d’apprécier la vie campagnarde authentique de la toscane profonde. Profitez de votre visite de Monticchiello pour dîner en juillet et en août dans les caves de la Pieve dei Santi Leonardo e Cristoforo ou une cantine est installée les soirs.  Savourez dans ce cadre original, les Pici à la viande ou à l’aglione et autres spécialités culinaires toscanes arrosées du vin rouge de la province de Sienne. Pour un repas plus gastronomique avec vue sur Pienza et les cyprès de la campagne environnante, réservez une table à la très réputée Osteria la Porta, située à l’entrée de Montichiello.

Petite étape à San Quirico d’Orcia

Comme Montichiello,  San Quirico d’Orcia est une petit ville snobée par les visiteurs empressés. Son tort est d’être située entre Montalcino et Montepulciano. On peut pourtant admirer à San Quirico la collégiale de Saint-Cyr et Sainte-Julitte et de nombreux lieux de cultes anciens comme les églises San Biagio a Vignoni et Santa Maria Assunta ou encore l’oratoire della Misericordia. En dehors de ses églises, San Quirico est également agréable pour faire la passeggiata en longeant le mur de fortification bien conservé ou en passant par exemple dans Horti Leonini, un jardin à l’italienne situé en plein centre-ville. A proximité de San Quirico d’Orcia, on peut aussi admirer les petits cyprès communément appelés cipressini en italien. Pour déjeuner ou dîner  à San Quirico : le restaurant Da Ciacco situé en plein centre-ville est absolument divin.  Carpaccio savoureux en entrée, bifteck à la florentine tendre à souhait et autres mets sont à la carte de ce restaurant tenu avec talent par le mari originaire de Livourne et la femme originaire des environs de San Quirico qui ont fait leurs classes à Paris. Carte des vins très bien fournie. Un régal !

Colle di Val d’Elsa

Cette petite ville de la province de Sienne est snobée par la majorité des touristes qui se concentrent à San Gemignano, à 16 km de là. Le bourg médiéval tout en haut de Colle di Va d’Elsa regorge de palais et de monuments remarquables. Il suffit de visiter cette localité en se promenant par la via del Castello, accessible depuis la ville basse via un ascenseur. Vous pourrez voir une porte du bourg, accessible via un porche traversant le palazzo Campana. A voir également le Duomo et sa crypte, la via delle volte (ruelle couverte), l’église Santa Maria in Coninca, le musée archéologique Ranuccio Bianchi Bandinelli et la maison tour d’Arnolfo di Cambio à qui on doit le palazzo Vecchio de Florence.

Certaldo

Cette ville située au sud de Florence est ignorée de nombreux touristes et excursionnistes qui préfèrent se concentrer sur Volterra et San Gimignano non loin. La vieille ville, Certado alto, fortifiée, se situe sur une colline dominant la plaine en direction San Gimignano. La ville moderne, Certado basso, est également intéressante à voir.

L’art roman de Sant’Antimo

Castenuovo dell’Abate est situé à une heure de voiture de Sienne ou de l’autoroute A1. C’est trop pour de nombreux touristes impatients qui ne verront pas la superbe abbaye de Sant’Antimo, posée dans le beau paysage du Val di Starcia. elle constitue un témoignage majeur de style cistercien bourguignon. Lors de la visite, ne manquez pas le chapiteau Daniel dans la fosse au Lions réalisé par le sculpteur anonyme français de la seconde moitié du XIIe siècle communément appelé Maître de Cabestany. Une autre colonne sculptée en Toscane par le Maître de Cabestany est conservé au musée d’art religieux de San Casciano in Val di Pesa. La guesthouse de l’abbaye localisée dans le village de Castenuovo dell’Abate dispose de 10 chambres.

Attention à la tête, messe le dimanche à 10h