Menu

Italie blog

Infos, bons plans, photos de voyages et séjours

Quelques mauvaises bières italiennes à éviter

Si l’Italie est le pays de la bonne bouffe, des glaces aux parfums exceptionnels et de vins de qualités à prix raisonnables, certaines marques de bières très répandues dans le commerce laissent carrément à désirer. Ce qui est bien dommage tant une bonne bière rafraîchissante pourrait être la bienvenue lors d’une après-midi estivale sous le soleil écrasant du sud de l’Italie ou pour accompagner un bon repas, à la terrasse d’un café à Venise, etc. Voici une sélection de bières qui ne valent pas spécialement le détour.

La Birra Moretti

Très répandue en Italie et fondée au 19e siècle à Udine par Luigi Moretti, la Moretti 66 cl est une blonde claire, légère et fade qui se distingue par son côté rafraîchissant et son étiquette légendaire. Car si l’entreprise a été a été reprise par le géant néerlandais Heineken en 1996, cette bière reste célèbre pour son moustachu en costume et chapeau typique de la région d’Udine et des Dolomites qui figure sur le label. Il existe même une version un peu plus intéressante intitulée « Baffo d’Oro » qu’on peut traduire par « la moustache d’or ». Bref, ce beau moustachu est tout un programme sur l’étiquette… mais pas exceptionnel une fois dans le verre !

La Messina

Malgré son nom sexy qui fleure bon la chaleur sicilienne et son slogan vendeur « Nostra passion per voi », la Messina birra est une bière blonde milanaise qui a bien peu de corps et peu de goût. A peine rafraîchissante, elle ne doit son salut qu’à son petit prix. Mais au pays des vins très abordables, autant l’oublier.

Peroni

Tradition et qualité depuis 1946 dit l’étiquette. Per noi (pour nous) dévoile l’anagramme. En fait, on se retrouve à boire une bière blonde et lourde qui a pour seule qualité de ne pas être très chère. Propriété de SABMiller qui est le 2eme producteur de bière au niveau mondial et en volume, la Peroni 66 centilitres en bouteille est une bière pour fauchés qu’on retrouve partout en Italie, sans que cela soit un gage de qualité. Si votre budget vous le permet, optez plutôt pour la Nastro Azzuro du même groupe, une pils jaune claire classique qui ne vous massacrera pas l’estomac. C’est déjà ça.

Alpen Birra

Comme pour la birra Moretti, l’Alpen Birra tente de se distinguer en faisant référence au nord de l’Italie, et plus précisément aux Alpes germaniques. Mais on pense plus à la neige fondue qu’à une belle écume lorsqu’on goûte cette bière qui ne mousse pas. Seul son prix modique (environ 1 € pour 66 cl) vous consolera tant elle est fadasse. Un goût de flotte pour une bière alpine, il fallait y penser !

Castello Premium

La Castello est une bière blonde amère très claire brassée à partir de malt. Il faudrait plutôt parler de très vague goût de malt tant l’arôme de cette bière rappelle l’eau et manque de l’amertume coutumière chez les ambrées. La mousse disparaît rapidement, reste la bière dont l’odeur transpire sur fond de fermentation. Un breuvage inoffensif qui s’apparente à de l’eau vaguement gazeuse, rien de très original au pays de la San Pellegrino.

Autres bières italiennes pas encore goûtées

Beba
Dreher
Forst
Ichnusa
Menabrea
Morena
Poretti
Raffo Beer
Splügen
Theresianer